2015.05.22

La souffrance

100526035349615697.gif

 

 J ai toujours été le souffre douleur de la vie

On m'a fait tant de promesses sans les tenir

En amitié comme en amour

Même en vivant des moments de velours

Je ne crois plus au devenir

Mon coeur saigne,mes larmes coulent

L indulgence n 'est plus de la partie

Trop de paroles méchantes et blessantes

Je ne peux oublier toutes ses souffrances

Sur l emballage de mon coeur meurtri

Est noté Fragile à l'infini

Les pages sont devenues trop lourdes à tourner

Tous tourments laissent une trace

Ils me torturent avec rage

Je voudrais tout oublier

Mais j ai appris,

Que les souvenirs bons ou mauvais feront toujours pleurer

Que la force d'esprit fait  souvent défaut  aussi !!!

 

 

2015.02.12

Le chemin de vie..............

 

Automne-gif-anime.gif



Ces joies qui naissent, qui meurent,
Qui viennent fleurir nos cœurs
Le temps d'un rire, d'un pleur,
Qui l'éternité effleurent.

Ces chagrins non désirés
Qui font buter la pensée
Et chuter l'esprit usé,
Qui la fièvre fait durer.

Ces rêves manipulés
Qu'il est permis d'attiser,
Qu'il est aisé de briser
Quand le plaisir est volé.

Ces rêves,  joies ou chagrins,
Qui animent nos matins,
Qui parsèment nos chemins
De leur bon ou mauvais grain.

2013.03.31

Qu’espérer?

citation-souvenir.jpg

Il arrive parfois que des comportements humains,

Dépassent l’entendement, et chavire toute une vie,

La déception dévaste alors complètement l’équilibre

L’indifférence ,le manque de franchise de certain

C'est la pire des choses qui puisse nous arriver dans la vie.

Rien ne peut ressouder vraiment 

Rien ne peut plus être  comme avant. 

Les faiblesses accentuées et les forces anéanties

Ce maillon sera peut-être sans lendemain 

Qu'espérer  alors?

Un changement de décor

Surtout  pas trop de désagément

Malgré un état cependant trés fébrile

Avancer ,et avancer encore ...... silencieusement

C'est ainsi que paraît-il.......va laVie!

     tous droits réservés

2013.02.15

Aller de l'Avant.....!


 

devant.jpg

Il faut du sang des cris pour devenir adulte
Et noyer parfois son visage sans trésors
Étrangler nos rêves dans des tristes décors
Et que nos espoirs  tombent quand la tristesse nous occulte 

De même que c'est le vent ou l'eau folle qui sculpte
La vie  y glissent ses raccords
Dont jamais nous n'aurions soupçonné les accords
Et la grande beauté de demain exculte.....

Parfois heureusement notre âme dans la nuit
Échappe au lourd tombeau de la peur de l'ennui
Nous rattrapons alors notre rire et notre élégeance

Le toucher ,le sourire et la douceur d'un parfum
La tendresse des yeux apaisent alors notre faim
De pouvoir retrouver notre âme d'enfant sans méfiance

tous droits réservés

2012.11.25

Le rêve................

r.jpg

Instant de tristesse, moment de solitude

Un soupir  sur mon étrange quiétude,

Mon esprit se noie dans un océan de confusion

Et je reste là , victime de toutes mes émotions

 

Etrangère si souvent  à ce monde qui me semble à part.

Incomprise parfois avec ses ignorances de regards

Cet univers ne me semble  pas  le mien.

Alors  ,je m'évade à ma façon pour celui auquel j'appartiens.

 

Je me plonge  dans mon monde de couleurs et de ritournelles

Où les oiseaux viennent m'effleurer de leurs douces ailes,

Où les rêves m'enveloppent  

Et m'entrainent au delà des cieux

Dans un pays féerique, lointain et merveilleux.

 

Mon esprit est alors désencombré de mes  lourdes incertitudes

Qui me plongeaient dans une profonde inquiétude.

Pour un court instant,je fredonne alors gaiement :il était une Fois . . .

Car ,à ce moment précis,  je suis totalement Moi !

tous droits réservés

2012.01.14

Comme un cadeau

une_route_vicinale.jpg

 La solitude a remplacé l'absence

Quand le vide a endurci la vie.

Le rêve a remplacé les pensées

Quand celles-ci se sont avérées difficiles

Le silence a remplacé les mots

Quand les phrases ne suffisaient plus pour convaincre.

Le sourire a remplacé les peines

Quand leurs causes étaient  indélébiles. 

L'espérance a remplacé les efforts

Quand ils n'arrangeaient pas forcément les choses

Mais l'optimisme a rencontré l'espoir

Et l'espoir a remplacé la grisaille

Afin de vaincre ce désespoir

Et pouvoir avancer encore.

La vie ne fait pas de cadeau

Mais mon plus beau espoir :

C'est que je prend la vie

Comme un cadeau!!!!

 

 

2011.10.01

Mon coeur se serre

desert-desespoir-240972.jpg

 

Mon coeur se serre,

La tristesse a fait son entrée.

Elle grandit,me fragilise,

J'ai l'impression de tomber.

 

Mon coeur se serre,

Les mots,eux, se paralysent.

Visage sans éclat;fatigué.

Pourrais-je faire face,avancer.

 

Mon coeur se serre.

Réelle devient l'analyse. 

Inutile de se le cacher.

 

Mon coeur se serre,

Je ne peux le soulager,

Uniquement m'adapter.....

 

2011.08.17

Il est des......

 

adad6n12.gif

 

Il est des mots et des images

Qui restent gravées à jamais

Un album souvenirs définitivement stocké

Certain évoquant des moments tendres,

D’autres beaucoup moins doux se font entendre.

Dans les moments de tristesse

Ce ne sont plus des mots qui blessent

Ils ont perdu le tranchant.

Sans doute ai-je assimilé

Toutes ces choses qui m'ont fait pleurer?

Dans le livre de ma vie

Que je  feuillette quand vient la nuit

Je me surprends à constater

Ces moments sombres qui sont fanés

Ils déambulent dans mes pensées

Noyés dans un brouillard épais.

Alors que les moments bonheur

Eux, ont su garder toute leur splendeur.

Je peux sentir encore la joie

Que j’éprouvais ces moments là

Alors que les douleurs vilaines

Passent par là et puis s’éteignent.

C’est un peu comme les nuages

Qui passent sans qu’il y ait l’orage.

Ils restent des pages vierges à mon livre

Où j’y mettrais les moments à vivre

Et je sais parce que j’ai appris

Au fil des jours et de ma vie

Que les épreuves qui m’attendent

Viendront aux pages se suspendrent

Et que mes heures de bonheur

Y mettrons leur touche de couleur.

Bien plus tard quand je serai vieille

Ce livre sera ma merveille

Je pourrai venir y relire

Les pleurs de ma vie, et les rires

Avec un air mélancolie,

Je penserai à ses soucis

Mais avec une grande sagesse

Je savourerai ma vieillesse.

Oh oui les peines font grandir

Et font parties des souvenirs

Parce que la vie est ainsi faite

De belle victoires et de défaites!

2011.05.27

Sur le sable

traces.jpg

Sur le sable,
On oublie le quotidien.
Rêve sous le ciel bleu.
Trêve qui rend heureux.

Sur le sable,
Les pensées sont aimables.
Mer d’une teinte profonde,
Qu’une houle sonde.

Sur le sable,
La tension  demeure palpable.

Le destin  est  implacable....

Sur le sable,
On pense déjà à la réalité,
Le retour étant déjà  annoncé.....


2011.05.05

Le Renouveau....

fleurs-de-mai-collage.jpg

 

S’en revient le printemps,

Magie de l’aube claire,

Du réveil de la terre,

Des brumes sur l’étang.

Dans le jardin déjà

Sont nés la pâquerette,

La douce violette,

L’odorant lilas.

Parterre multicolore

Une lumineuse présence

Toutes ces fleurs en corole

Avec une éffluve odorante.

L’arbre tout là-haut

Privé de sa parure

Tend de nouveau sa ramure

Aux petits oiseaux.

Murmure d'un ruisseau,

Doux écrins de verdure,

C’est toute la nature

Qui vit enfin le renouveau.

Joli et doux printemps,

Nous avons à te réentendre

Quand Mai au cœur tendre

Ensoleille le temps.

Haut dans le ciel serein

Aux couleurs d’aquarelles

Dansent les hirondelles.

Il fera surement beau demain!

2011.04.18

LE CHEMIN.......

800px-La_Rebeyrolle,_(Creuse,_Fr),_sur_le_chemin_de_St.jacques.JPG

 Sur cette terre,

Tout le monde  cherche son chemin

Dans des confins parfois remplis de désespoir 

Ce parcours,

  Souvent  amertume sans fin

Est affecté d' idées néfastes qui nous suivent.

Ce territoire,

 Rempli d'émotions

Est crée par une force aveugle

Qui  trace la voie.

Sur cette route immaculée

N'absorbant pas que la bonté de l’humanité

 Se donner toujours  le courage

D'avancer.

Dans tous ses  carrefours 

Même dans la solitude malheureuse

S'accrocher à ses rêves

 Dans cette route remplie de buée

Marcher

 Vers la soif de liberté!

 

 

 

 

 

 

 

2011.03.13

Pas Facile d'avancer.........

 

la_cascade.gif

     Construire et défaire

Rentrer dans le moule

On ne sait pas toujours faire

La crainte et le doute

Tandis que la gorge se serre

Ma différence  s’enroule 

Mes envies  sont devenues

Des châteaux qui de plus en plus s’écroulent

Temps qui passe, regard quelquefois perdu

Ma différence a fait de moi une femme de verre

Pourtant, je voudrais 

Me battre une fois encore 

Mon coeur est d'accord

Mais ma  raison reste sur désaccord

Je serais la premiere à accepter

Reprendre l’ambition et récidiver

 La force commence à manquer

Trop de tentatives brisées.

Pas facile d'avancer!

2011.02.27

Renaître......

 

0803190908522676456.gif

Renaitre

Renaître comme le printemps
 Redécouvrir chaque instant.
Renaître dans chaque écho
Redécouvrir le plus beau.

Dans notre vaste Univers
Où le bonheur n'est pas inscrit,
Il reste tant à faire,
Avec mes mots, j'essaie

D'avancer et je le décris.

Quand ma solitude est  richesse
Et mon âme n'est plus que création,
J'essaie d'atténuer mes tristesses
Pour les transformer en  émotions.
Il faut marcher dans la lumière
 Et ne jamais se perdre

Toujours avoir un repère,
Tel le phare au milieu de la mer

Que ses années qui s'annoncent

Belles ou tourmentées

Me donne toujours cette clarté

Me donne la volonté

Me donne le courage du jamais

"Tu renonces"

 

 

 

2011.02.09

Mon rendez-vous

 

 

la-nuit-du-loup.70819.jpg

J'aime la nuit noire vidée de ses échos 
Qui m'imprègne de son profond mystère 
J'aime le silence reposant sur ce monde clos 
Qui favorise l'appel des mots de mon imaginaire. 
Plaisirs de la liberté que de se confier à toi 
Que vive cet élan effréné qui me laisse à genoux 
Quand de tendres images accompagnent mon émoi 
Toujours fidèle à nos rendez-vous
J'aime la solitude qui me ramène à toi 
Dans cette paix absolue, mon âme voyage 
J'aime la musique de ce calme discours 
Où voguent mes humeurs à l'ombre de ton visage
Je me replie à la chaleur de nos rendez-vous clandestins 
Qui viennent égayer mon cœur bien rêveur 
Je lève la tête sous ton tendre regard 
Plus sûr que jamais

De saisir un jour

Un extraordinaire bonheur...


 

 

2011.01.24

Tes pas........

6a00d83452b90e69e200e54f5981f88834800wi.jpg

 

Peu importe où se posent

Tes pas

  Elle est là....

Hier, elle était à tes côtés

Aujourd'hui encore, elle te sourit

Au passé, au présent ou au futur, 

Tu peux la conjuguer

En toi jusqu'au dernier souffle, elle vit

Traite-la comme un don précieux

Car elle t'a été donnée

Elle veut que tu écoutes

Ses cris de joie ou d'orage

Nul doute

Que c'est pour toi 

Qu'elle écrit ces pages

Parfois elle t'offre ses pleurs

Mais aussi ses cris de bonheur

Elle habite ton corps

Le soir, avec toi elle dort

Le jour, elle te procure son souffle

À toutes les heures

Elle chante en ton coeur

"N'aie pas peur"

"Fonce vers le bonheur"

Pour toi elle déploie ses surprises

Alors laisse-la vivre en toi

Caresse-la

En elle... CROIS

Elle est

Elle restera

 Ton premier amour

Oui ,c'est elle

Ta vie!

 

 

 

 

 

2010.10.31

Sur le sable.................

 

 

15268_l.jpg

 

Sur le sable les mots se dessinent,
Petit à petit une phrase se devine.
Elle sera dans quelques heures,
Effacée par les vagues douceurs.

Sur le sable un souvenir,
A pris naissance, agréable à lire.
Reflétant la joie d’un moment, 
Agréable à retenir.

Sur le sable déserté,
Les mots aidés par le vent,
S’effacent doucement.

Sur le sable tamisé,
La déclaration a disparu.
Tandis que la marée est en vue.........

 

2010.06.23

Un poème.....

 

BA-Nuit-d_ecriture

Pour inventer et écrire un poème ; 

Il suffit de ressentir un sentiment profond, 

Que se soit d’amour, de joie ou de peine, 

Le cœur sait alors retranscrire ses émotions. 

Il faut se laisser aller sans aucune gêne 

Dans un immense et profond tourbillon 

Et constatez alors que sans problème 

Surgit une très bonne inspiration. 

Bercée par le chant des sirènes, 

Toutes au même diapason, 

Se dessine naturellement une chaine 

Avec des mots comme maillons. 

Elle devient alors notre domaine, 

Nous en sommes désormais le vigneron, 

Nous la nommerons «poème» 

En signant timidement de notre nom....

 

2010.05.06

Un éternel recommencement.....

fenetre_mini

La pluie tombe goutte à goutte sur la vitre fermée

Derrière une fenêtre un visage triste pleure

Ce visage pense, oubliant le temps et l'heure

Il pense à un passé aux moments heureux

Une larme coule le long de ce visage

Suivant les sillons qui montre l'âge

Ce visage voit dans la brume courir des adolescents 

Riant  à  gorge déployée

Mais ceux sont ,oui ,ses enfants 

Soudain leurs silhouettes s'enfoncent dans un brouillard.......

 Les revoilà qui apparaissent main dans la main

A toute volée une cloche tinte derrière eux

Saluant avec joie ce jour béni et heureux :

Deux coeurs s'unissent dans le bonheur 

Jour joyeux est béni pour eux..........

Mais soudain tout change encore.

Voici des fleurs .....

Mais pourquoi toutes ces roses blanches et ces rires ?

 Chut... Un enfant..une âme innocente ...dort

Dans son berceau,un nouvel être au visage d'ange

Sur lui se penchent des éclats avec de jolis sourires 

Que se passe-t'il ? Voici que l'enfant quitte son lit :

Il marche, un cartable à la main et chante tout bas

Le voici maintenant se jetant dans les bras

De cette femme  qui le guette et qui lui sourit.

Il l'embrasse bien fort et dit de sa voix frêle :

« Maman, maman, je suis encore premier de ma classe »

Mais le tableau se voile de nouveau, le temps passe,

L'enfant grandit et la pluie se transforme en grêle.

L'enfant pleure dans les bras de sa mère ..

Puis agitant son mouchoir sur le quai d'une gare.

Un visage d' »homme » apparaît... un train part :

L' enfant est parti ........

Elle ,mère restant toute seule avec sa solitude

Dans cette grande maison où ils étaient tous heureux.

Son  fils l'a quitté avec leurs moments joyeux

Plaisir de vivre ne devient alors plus qu'une habitude.

Il reviendra pourtant ce fils chéri mais à son bras

Sera accrochée une main douce de jeune fille

Ce sera à elle alors de ne plus être tranquille

Ce sera oui  à elle de tout lui donner.

Elle se retrouve seule cette femme aux cheveux gris

Elle a vécu tant et tant,mais elle a appris et sait

Qu'il faut du courage et de l'amour pour vivre sa vie 

Qu'il finira par arriver ce jour

Où elle s'en ira définitivement loin de lui

Mais c'est la vie.....

Elle le sait!

La pluie a cessé de tomber sur la fenêtre

Un rayon de soleil vient éclairer la joue

De cette  Dame au visage doux.

Mais est-ce un rêve ?

Là-bas, que voit-elle apparaître ?

Deux silhouettes s'avancent en riant et chantant...

Mais que tiennent-elles donc si chèrement dans leurs bras ?

On dirait un bébé..

Mais oui, oui !

C'est cela !

La Dame derrière sa fenêtre rit de joie et de bonheur...

Qu'y a-t'il de plus beau que ce visage heureux

D'une grand-mère qui  vit un jour joyeux

La vie est ainsi....un éternel recommencement!

2010.04.26

Le trésor de Vie.........

arc en ciel

 

On dit que le bonheur est trésor de la vie

Qu'il est parfois bien difficile de le trouver

C'est la quête du coeur, une étrange alchimie

Des sentiments confus que l'on peut éprouver

Il suffit quelquefois du parfum d'une rose

Pour se sentir léger, joyeux comme pinson.

Une averse d'avril, un oiseau qui se pose,

Une aube de printemps, l'écho d'une chanson.

Il est mille plaisirs qui font belle la vie

Une soirée d'été sous les acacias

Les mots d'une soeur, l'épaule d'une amie

Le rire d'un bambin qui fait ses premiers pas.

Mais celà peut être aussi la cascade qui gronde,

Le chant d'un oiseau au petit matin

Un tableau de Gauguin que l'on redécouvre

Les larmes de la pluie pendant l'orage

L'enchantement d'un arc en ciel

La vigne généreuse au soleil de septembre

Une vague qui meurt sur la plage dorée

La magie de Noël dans la nuit de décembre

Les violents du vent, un feu de cheminée.

Tous ces petits bonheurs que le ciel nous dispense

Sont source de bien-être et de sérénité.

Hâtons-nous d'en fleurir notre brève existence

 

 

2010.04.20

Recommencer...avancer

printemps_0012

 

Si on est las et que la route parait bien longue,

Si l'on s'aperçoit que l'on s'est trompé de chemin,

Ne perdons pas une seconde, gagnons du temps !

Recommençons......

Si la vie  semble trop absurde,

Si nous sommes déçus par trop de choses et trop de gens,

Ne cherchons pas à comprendre pourquoi…

Avançons..........

Si à force de donner et de se sentir inutile

Si on connait trahison et méchanceté

Ne laissons pas l'aigreur s'installer 

Recommençons.......

Si la vie nous semble parfois impossible

Si on est déçu ou irrité

Ne nous révoltons pas, ne  demandons rien.

Avançons......

Car l'arbre rebourgeonne en oubliant l'hiver

Car le rameau fleurit sans demander pourquoi

Car l'oiseau fait son nid sans songer à l'automne

La vie est simplement espoir…

Les saisons recommencent toujours.

Alors avançons et recommençons......

Encore et encore.............

 

 


 

2010.04.17

Le chemin du Bonheur.....

Chemin

Le Bonheur pourrait être

Un rayon de soleil qui  se recrée chaque matin,

Un pas mouillé sur l'herbe d'un chemin

Le fruit que l'on croque au passage

Le son de la cloche qui tinte au village

Le Bonheur, c'est pourtant  si simple

Comme l'ami qui vous surprend toujours

Comme hier,l' aujourd'hui et le demain qui font la courbe des jours

Comme les souvenirs qu'on partage pour s'enrichir,

Comme parole et silence quand ils savent se réunir.

Le Bonheur, c'est pourtant si  fragile

Comme l'orage qui gronde et brûle l'horizon,

Comme un soir trop rapide sur le sommet des monts,

Comme la méchanceté  au breuvage caché

Qui  foudroit le coeur tant abusé

Le Bonheur, c'est si simple et si fragile

Dans un monde trop dense

Qu'on piétine souvent sa discrète présence

Et qu'il faut  bâtir au pays des rêves

Quand la vie vous glisse aux doigts comme sable des grèves.

Le bonheur pourrait être..........

2009.12.30

Notre route...................

l'horizon

 

L'oeil se rive sur l'horizon

Il fixe l'infini

Il cherche sa route

Sa bonne étoile

Celle qui le guide

Parmi les sentiers rocailleux

Que nous suivons ici et là.

Dans ces vies qui nous conduisent

Sur les pentes des jours

Sur les versants des nuits

Ils nous dirigent quoi que l'on fasse

Cependant en nous accompagnant 

Sur ces parcours dont on ne connaît pas l'issue

Ils nous parlent souvent

Mais nous en ignorons souvent le sens

Sans savoir les interpréter

Sans déchiffrer ce qu'indiquent ces signes

Il nous arrive souvent de nous tromper

De chemin ou de direction

Sans méconnaitre ce que veulent dire

Ces indications ou ces signaux

Alors on reste là médusé

Les yeux fixés sur le ciel

L'oeil cherchant sa direction

En attentant un autre signe

Qui jaillira surement de la nuit

Pour éclairer à nouveau nos jours

Pour continuer du mieux possible 

La route qu'il nous reste à parcourir!

 

2009.12.03

La méchanceté est gratuite........

abstrait_voit_ciel

La méchanceté est gratuite
Certain en profite
Pour en semer à tout va
Et faire du mal par ci par là

Même si ces personnes mentent
Elles disent et croient être aimante
Mais elles vous narguent et rodent autour
En laissant à tout vent des mots de désamour

Elles sont contentes et prennent du plaisir
A parler sans savoir pour détruire
Et quand après avoir frapper
Elles vous narguent d’un air léger

Elles disent des phrases inavouables
Et le lendemain voudraient être aimable
La méchanceté est sortie et a fait son show
Loin d’être tendre et douce comme un agneau

Alors ,à vous , personnes immondes
Restez à votre place dans ce monde
Pas besoin de cacher votre vrai visage
La méchanceté n'a vraiment pas d'âge.......

2009.11.11

LES ECHARPES DE NOS VIES...........

montagnes-12547

 

Dans la vallée profonde de l'humanité
Bondit le torrent de l'existence
Au son des orgues magiques des airs
S’éveille l’arc-en-ciel de la vie
Qui fait frémir chaque nuage
Au doux souffle du vent coloré.

Les écharpes multicolores de nos jours
S’accrochent aux pentes de notre destinée
Des lambeaux s'effilochent au fil des ans
Dans les plis bons ou mauvais de notre destin
Elles dessinent ,peignent ou décrivent
En langage de parfaite innocence
L’histoire du passé et de l’éternité.

 

2009.05.29

Le temps ..

54046

Elle s' est vidée

Elle s'est donnée corps et âme

Se dépouillant de sa propre vie

Mais le temps a glissé comme le vent

Mais le vent a soufflé sans retour

Car  venant de loin ,il passe sans s'arrêter

Insaisissable comme l'air

Alors le temps se pert dans l'espace 

 Et à son passage, tout vieillit

Car il fait frémir la surface de la mer

Car il fait tressaillir l'âme dans sa fragilité

Car il fait naître l'angoisse

Et ,voilà quand l'heure sonne

Comme le glas qui résonne

On regarde tournoyer dans le ciel

Les oiseaux qui s'envolent

Au loin tout là-bas

Vers l'avenir qui nous reviendra

Quand le temps aura passé

Le temps qui passe

Qui passe sans retour

Qui nous laisse le poids des ans

Et les souvenirs d'hier

Et ceux d'aujourd'hui

Qui restent figés pour l'instant

Dans un grand silence ......


2009.05.14

Un mot..........

reflet

Un mot....un seul qui pourrait rassembler

Beaucoup de pensées et de souvenirs

Beaucoup d'émotions et de voyages ininterrompus

Des moments pleinement vécus

Des montées et des chutes

Des découragements

Et des nouveaux départs

Des douleurs et des larmes

Des joies et des bonheurs

Des illusions et des rêves

Mais une  réalité

Pour cette vie donnée

Pour cette vie que nous menons

Pour toutes les rencontres

Pour l'obscurité et toute la lumière

Pour l'attente

Pour  l'espoir et le désespoir

Pour notre capacité

De marcher

De voir

De sentir

De respirer

De vivre

De pouvoir choisir

De l'amitié

De l'amour

Et du goût du bonheur

Alors pour tout ce qui viendra

Demain

A vous,pour vous

Qui existez 

De ce que vous donnez

De ce que vous dites

De tout ce que vous savez être

De ce que vous êtes

Ce ne serait pas seulement un mot

Mais le Mot pour un vrai sens donné à la vie

2009.03.30

Au coeur des jours..........

img-1913319zv8p

Je m'enferme
Dans le coeur du jour
Je me réfugie à sa source
Dans les replis des heures
Où s'écoule la vie
De seconde en minute
Où se loge le quotidien
Avec les espoirs et les blessures
Avec la part de rêves et de réalité
Je me reclus dans ses nuits étoilées
Qui chantent dans l'obscurité
Avec la lune qui scintille
Qui marque le temps
De saison en saison
Qui fleurit les paysages.
Au creux du crépuscule
Le sommeil nous attend là-bas
Sous la courbe de l'horizon
Il ouvre alors ses bras
Quand s'éloigne le soleil
 Nous allons  vers d'autres cieux
Qui brillent au coeur de la nuit
Dans un silence vaporeux
 Qui nous berce d'un chant si doux.

 

2009.03.11

UN LEVER DE SOLEIL

lever de soleil...

Il y a ces matins

Où dès l'éveil

 On sent que quelque chose va changer ou a changé....

On peut alors mettre ça sur le compte

De ces  brumes du sommeil encore présentes en soi

Mais ces jours-là,même le café semble avoir  un goût différent.....

Alors on a cette impression que chacun de nos gestes est nouveau ou différent 

Comme si c'était la première fois qu'on les faisaient.

On ressent surtout

 Que le fond de l'air semble être chargé de promesses

Que le ciel  quand on ouvre les fenêtres semble être un gigantesque champ de possibles....

Ces matins là , l'on serait bien en mal de dire

 Précisément ce qu'il y a de changer ou de nouveau

Mais où l'on reste convaincu  que quelque chose s'est passé ou se prépare

Est-ce alors  notre façon de percevoir les choses

Qui auraient été modifiée par nos évolutions

 Sans que l'on s' en aperçoive consciemment jusqu'alors....

Ou avons-nous réellement la capacité de pressentir certaines choses

Et si quelque chose d'inhabituel survient véritablement

dans la journée qui suit

Etait-ce prévu ou est-ce que celà devenait prévisible

Dès lors qu'on envisage les choses différemment...

Je ne sais pas.

Mais j'aime ces matins-là.

2009.03.07

LA TENDRESSE.........

38322

Tendresse
Un mot qui caresse
Une notion de sagesse
La valeur maîtresse
Des gestes tendres
Des paroles à entendre
Des moments ensemble
Donner sans reprendre
Tendresse, délicatesse
Riment avec jeunesse et vieillesse
Les deux générations sont sœurs
Face à la même douceur...

2009.03.04

Ce sentiment ailé.....

ailes.

 

Ce sentiment ailé
Qui lentement prend son essor
Ce sentiment plein et entier
Qui s'élève sans faiblir
Si largement partagé
Ce sentiment ne connaissant
Ni mensonges ni limites
A ouvert la voie vers un territoire
Possibles aux immenses chemins
Possible à pleins d'infinis
Ce sentiment immense donne
Une force, un espoir à nul autre pareil.
Un mystère, une question cependant demeure
Comment la lourdeur peut- elle succéder
A la plénitude de cet envol si gracieux?
Comment ce sentiment merveilleux
Peut-il devenir à un moment aussi pesant
Qu'une enclume? Qu'un fardeau ?
Qu'il ne semble tenir qu'à un fil suspendu
Comment peut-on voler ainsi plus haut
Et plus loin,qu'on ne pouvait imaginer
Et avoir la sensation de s'écraser
Comment choisit-on alors de passer outre
De se relever avec plaisir
De s'envoler et de repartir ....